Ancien Testament, Nouveau Testament, Coran,Talmud : Le meilleur du pire


Le Coran, le meilleur du pire...




SOURATE II

(Sourate 2,191)  Les mécréants ressemblent à du bétail
Tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.


(Sourate 2,222.)  Et s'ils t'interrogent sur la menstruation des femmes. - Dis : "C'est un mal. Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d'Allah car Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient".

(Sourate 2-223) 
Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme et quand vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l'avance. 

 
SOURATE XVII

(Sourate 17,16)  Et quand Nous voulons détruire une cité, Nous ordonnons à ses gens opulents d'obéir à Nos prescriptions, mais au contraire ils se livrent à la perversité. Alors la Parole prononcée contre elle se réalise, et Nous la détruisons entièrement. Que de générations avons-nous exterminées, après Noé! Et ton Seigneur suffit qu'Il soit Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur les péchés de Ses serviteurs. 

(Sourate 17,32) 
Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin!

SOURATE XXIV

(Sourate 24,2)  La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition.

(Sourate 24,3)  Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants .

(Sourate 24,31)  Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes.

SOURATE XXXIII

(Sourate 33, 47)  Allah permet à Mahomet de prendre toutes les femmes qu’il désire et toutes les esclaves qu’il capture, (il a épousé treize femmes, dont une fille de 7 ans) : O prophète, il t’est permis d’épouser les femmes que tu auras dotées, les captives que Dieu a fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui livrera son cœur au prophète, si le Prophète veut l’épouser. C’est un privilège que nous t’accordons sur les autres croyants. 

SOURATE XXXIV

(sourate 34, 5)  Et ceux qui s'efforcent de rendre vains Nos versets, ceux-là auront le châtiment d'un supplice douloureux. Ceux qui ne croient pas en l'au-delà sont voués au châtiment et à l'égarement lointain.

SOURATE LXXIII

(Sourate 73,19)  A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de feu, tandis que sur leurs têtes on versera de l'eau bouillante. qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux.
 
SOURATE IV

Au nom de d' Allah, "clément et miséricordieux".

3.  Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins, n'épousez que peu de femmes, deux, trois ou quatre parmi celles qui vous auront plu. Si vous craignez encore d'être injustes, n'en épousez qu'une seule ou une esclave. Cette conduite vous aidera plus facilement à être justes. Assignez librement à vos femmes leurs dots ; et s'il leur plaît de vous en remettre une partie, jouissez-en commodément et à votre aise.

 
11. 
Allah vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles. Telle est la loi d'Allah. Il est savant et sage.

14.  Celui qui désobéira à Allah et au prophète, et qui transgressera les lois de Dieu, sera précipité dans le feu où il restera éternellement, livré à un châtiment ignominieux.

 
15.  Si vos femmes commettent l'action infâme (l'adultère), appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu'à ce que la mort les visite ou qu 'Allah leur procure un moyen de salut.

 
23.  Il vous est interdit d'épouser vos mères, vos filles, vos sœurs, vos tantes paternelles et maternelles ; vos nièces, filles de vos frères ou de vos sœurs ; vos nourrices, vos sœurs de lait, les mères de vos femmes, les filles confiées à votre tutelle et issues de femmes avec lesquelles vous auriez cohabité. Mais si vous n'avez pas cohabité avec elles, il n'y a aucun crime à les épouser. N'épousez pas non plus les filles de vos fils que vous avez engendrés, ni leurs sœurs. Si le fait est accompli Allah sera indulgent et miséricordieux.

 
34.  Les hommes sont supérieurs aux femmes en raison des qualités par lesquelles Allah a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre l' inobéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Allah est élevé et grand.

 
43. 
0 croyants ! ne priez point lorsque vous êtes ivres : attendez de pouvoir comprendre les paroles que vous prononcez. Ne priez point quand vous êtes souillés : attendez d'avoir fait vos ablutions, à moins que vous ne soyez en voyage. Si vous êtes malades ou en voyage, si l'un de vous revient du lieu ou il a fait ses besoins naturels, ou si vous avez touché à des femmes et vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. Allah, en vérité est Indulgent et pardonneur .


46.  Parmi les juifs, il y en a qui déplacent les paroles de leurs Ecritures et qui disent : Nous avons entendu, mais nous ne voulons pas obéir. Ecoutes des choses que tu ne saurais comprendre, et examine-nous. Ils embrouillent leurs paroles avec leurs langues, et calomnient la vraie religion. Si au contraire ils disaient : "Nous avons entendu et nous avons obéi", "Écoute", et "Regarde-nous", ce serait meilleur pour eux, et plus droit. Mais Allah les a maudits à cause de leur mécréance; leur foi est donc bien médiocre.

 
76.  Les croyants combattent dans le sentier d' Allah et les infidèles dans le chemin de Thagout. Combattez donc les suppôts de Satan, et certes les stratagèmes de Satan seront impuissants.

 
90.  Vous en trouverez d'autres qui chercheront à gagner également votre confiance et celle de leur nation. Chaque fois qu'ils tremperont dans la sédition, ils seront défaits. S'ils ne se mettent pas à l'écart, s'ils ne vous offrent pas la paix et ne s'abstiennent pas de vous combattre, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. Nous vous donnons sur eux un pouvoir absolu.

 
100.  Si vous courez le pays, il n'y aura aucun péché d'abréger vos prières, si vous craignez que les infidèles ne vous surprennent ;car les infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.

 
115.  Celui qui se séparera du Prophète après que la direction lui aura été clairement manifestée, celui qui suivra un autre sentier que celui des croyants, nous tournerons le dos à celui-là de même qu'il nous l'a tourné à nous ; nous le brûlerons au feu de la géhenne. Quel affreux dénouement !

 
156. 
Ils n'ont point cru à Jésus ; ils ont inventé contre Marie un mensonge atroce. Et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué . Dieu l'a élevé à lui, et Dieu est puissant et sage
.

 
Le Nouveau Testament, le meilleur du pire...

MATTHIEU

5.28-32 :  Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne.

 
10.34-38 : 
Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi.


22.25-30 :  Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut; et, comme il n'avait pas d'enfants, il laissa sa femme à son frère. Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu'au septième. Après eux tous, la femme mourut aussi. A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme? Car tous l'ont eue. Jésus leur répondit: Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu. Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.

 
23.9-10 :  Ne donnez à personne sur terre le nom de Père; vous n'avez qu'un Père, celui du ciel. Ne vous faites pas appeler Seigneur, entre vous; vous n'avez qu'un Seigneur, le Christ.

  23.34-37 :  C'est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération. Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

LUC

12.49-53 :  Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé? Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu'il soit accompli! Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? Non, vous dis-je, mais la division. Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois; le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère.

14.26 : Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

 
19.26-28 :
Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et égorgez-les devant moi. Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem.

ROMAINS

1.22-32 :  C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

CORINTHIENS

6.9-10 :  Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu?
Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.

 
6.18-20 : 
Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?

7.1-5 :  Pour ce qui concerne les choses dont vous m'avez écrit, je pense qu'il est bon pour l'homme de ne point toucher de femme.
Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.


11.1-10 :  Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.
Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef. Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée. Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme; et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.

 
11.13-15 :  Jugez-en vous-mêmes: est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée?
La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux, mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile?

 
14:34-35 : 
Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de parler, mais qu'elles soient soumises comme le veut aussi la loi. Et si elles veulent apprendre quelque chose qu'elles interrogent leur propres maris chez elles car il est honteux pour une femme de parler dans les assemblées.

EPHESIENS

5.22-24 :  Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.
 
6.1-8 : 
Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. Et vous, pères, n'irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

THESSALONICIENS

2.15 :  Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes.

THIMOTEE I

2.9-15 :  Que la femme écoute l'instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté.
 
5.6-15 : 
Mais celle qui vit dans les plaisirs est morte, quoique vivante.
Déclare-leur ces choses, afin qu'elles soient irréprochables:
Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle. Qu'une veuve, pour être inscrite sur le rôle, n'ait pas moins de soixante ans, qu'elle ait été femme d'un seul mari, qu'elle soit recommandable par de bonnes oeuvres, ayant élevé des enfants, exercé l'hospitalité, lavé les pieds des saints, secouru les malheureux, pratiqué toute espèce de bonne oeuvre. Mais refuse les jeunes veuves; car, lorsque la volupté les détache du Christ, elles veulent se marier, et se rendent coupables en ce qu'elles violent leur premier engagement. Avec cela, étant oisives, elles apprennent à aller de maison en maison; et non seulement elles sont oisives, mais encore causeuses et intrigantes, disant ce qu'il ne faut pas dire. Je veux donc que les jeunes se marient, qu'elles aient des enfants, qu'elles dirigent leur maison, qu'elles ne donnent à l'adversaire aucune occasion de médire; car déjà quelques-unes se sont détournées pour suivre Satan.


HEBREUX

12.5-8 :  Et vous avez oubliez l'exhortation qui vous est adressée comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend; car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. Supportez le châtiment: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.

11.31 :  C'est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu'elle avait reçu les espions avec bienveillance.

  13.4 :  Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

PIERRE I

3.1-6 :  Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n'obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée. Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d'or, ou les habits qu'on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d'un esprit doux et paisible, qui est d'un grand prix devant Dieu.

JUDE

1.5-7 :  Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l'avoir tiré du pays d'Égypte, fit ensuite périr les incrédules; qu'il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n'ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure; que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

REVELATIONS

2.19-23 :  Ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils se livrent à l'impudicité et qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. Je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres. Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres.



L'Ancien Testament, le meilleur du pire...

GENESE

3.16 :  Dieu dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

38.6-10 : 
Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l'Éternel; et l'Éternel le fit mourir. Alors Juda dit à Onan: Va vers la femme de ton frère, prends-la, comme beau-frère, et suscite une postérité à ton frère. Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu'il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère. Ce qu'il faisait déplut à l'Éternel, qui le fit aussi mourir.


EXODE

20.1-6 :  Car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

21.15-17 : 
Celui qui dérobera un homme, et qui l'aura vendu ou retenu entre ses mains, sera puni de mort.


31.15 : 
On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort.


LEVITIQUE

12.1-5 :  L'Éternel parla à Moïse, et dit: Parle aux enfants d'Israël, et dis: Lorsqu'une femme deviendra enceinte, et qu'elle enfantera un mâle, elle sera impure pendant sept jours; elle sera impure comme au temps de son indisposition menstruelle. Le huitième jour, l'enfant sera circoncis. Elle restera encore trente-trois jours à se purifier de son sang; elle ne touchera aucune chose sainte, et elle n'ira point au sanctuaire, jusqu'à ce que les jours de sa purification soient accomplis. Si elle enfante une fille, elle sera impure pendant deux semaines, comme au temps de son indisposition menstruelle; elle restera soixante-six jours à se purifier de son sang.

15.16-28 : 
L'homme qui aura une pollution lavera tout son corps dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir. Tout vêtement et toute peau qui en seront atteints seront lavés dans l'eau, et seront impurs jusqu'au soir. Si une femme a couché avec un tel homme, ils se laveront l'un et l'autre, et seront impurs jusqu'au soir. La femme qui aura un flux, un flux de sang en sa chair, restera sept jours dans son impureté. Quiconque la touchera sera impur jusqu'au soir. Tout lit sur lequel elle couchera pendant son impureté sera impur, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur. Quiconque touchera son lit lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir. Quiconque touchera un objet sur lequel elle s'est assise lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir. S'il y a quelque chose sur le lit ou sur l'objet sur lequel elle s'est assise, celui qui la touchera sera impur jusqu'au soir. Si un homme couche avec elle et que l'impureté de cette femme vienne sur lui, il sera impur pendant sept jours, et tout lit sur lequel il couchera sera impur. La femme qui aura un flux de sang pendant plusieurs jours hors de ses époques régulières, ou dont le flux durera plus qu'à l'ordinaire, sera impure tout le temps de son flux, comme au temps de son indisposition menstruelle. Tout lit sur lequel elle couchera pendant la durée de ce flux sera comme le lit de son flux menstruel, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur comme lors de son flux menstruel. Quiconque les touchera sera souillé; il lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir. Lorsqu'elle sera purifiée de son flux, elle comptera sept jours, après lesquels elle sera pure.


20.8-22 : 
Vous observerez mes lois, et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Éternel, qui vous sanctifie.
Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.
Si un homme couche avec la femme de son père, et découvre ainsi la nudité de son père, cet homme et cette femme seront punis de mort: leur sang retombera sur eux.
Si un homme couche avec sa belle-fille, ils seront tous deux punis de mort; ils ont fait une confusion: leur sang retombera sur eux.
Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux.
Si un homme prend pour femmes la fille et la mère, c'est un crime: on les brûlera au feu, lui et elles, afin que ce crime n'existe pas au milieu de vous.
Si un homme couche avec une bête, il sera puni de mort; et vous tuerez la bête.
Si une femme s'approche d'une bête, pour se prostituer à elle, tu tueras la femme et la bête; elles seront mises à mort: leur sang retombera sur elles.
Si un homme prend sa sœur, fille de son père ou fille de sa mère, s'il voit sa nudité et qu'elle voie la sienne, c'est une infamie; ils seront retranchés sous les yeux des enfants de leur peuple: il a découvert la nudité de sa sœur, il portera la peine de son péché.
Si un homme couche avec une femme qui a son indisposition, et découvre sa nudité, s'il découvre son flux, et qu'elle découvre le flux de son sang, ils seront tous deux retranchés du milieu de leur peuple.
Tu ne découvriras point la nudité de la sœur de ta mère, ni de la sœur de ton père, car c'est découvrir sa proche parente: ils porteront la peine de leur péché.
Si un homme couche avec sa tante, il a découvert la nudité de son oncle; ils porteront la peine de leur péché, ils mourront sans enfant.
Si un homme prend la femme de son frère, c'est une impureté; il a découvert la nudité de son frère: ils seront sans enfant.
Vous observerez toutes mes lois et toutes mes ordonnances, et vous les mettrez en pratique, afin que le pays où je vous mène pour vous y établir ne vous vomisse point.


20.23-26 : 
Vous ne suivrez point les usages des nations que je vais chasser devant vous; car elles ont fait toutes ces choses, et je les ai en abomination.
Je vous ai dit: C'est vous qui posséderez leur pays; je vous en donnerai la possession: c'est un pays où coulent le lait et le miel.


21.9 : 
Si la fille d'un prêtre sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu.


24.16  :  Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera certainement mis à mort : toute l’assemblée ne manquera pas de le lapider ; on mettra à mort tant l’étranger que l’Israélite de naissance, lorsqu’il aura blasphémé le Nom.
 
NOMBRES

21.4-6 :  Ils partirent de la montagne de Hor par le chemin de la mer Rouge, pour contourner le pays d'Édom. Le peuple s'impatienta en route, et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour que nous mourions dans le désert? Il n'y a point de pain, et il n'y a point d'eau, et notre âme est dégoûtée de cette misérable nourriture. Alors l'Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.
  31.9-18 :  Les enfants d'Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses. Ils incendièrent toutes les villes qu'ils habitaient et tous leurs enclos. Ils prirent toutes les dépouilles et tout le butin, personnes et bestiaux; et ils amenèrent les captifs, le butin et les dépouilles, à Moïse, au sacrificateur Éléazar, et à l'assemblée des enfants d'Israël, campés dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho. Moïse, le sacrificateur Éléazar, et tous les princes de l'assemblée, sortirent au-devant d'eux, hors du camp. Et Moïse s'irrita contre les commandants de l'armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l'expédition. Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes? Voici, ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d'Israël à l'infidélité envers l'Éternel, dans l'affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l'assemblée de l'Éternel. Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme.

33.50-53 : 
Lorsque vous aurez franchi le Jourdain pour entrer au pays de Canaan, vous expulserez devant vous tous les habitants du pays et vous détruirez toutes leurs pierres sculptées et toutes leurs figures de métal fondu et vous dévasterez tous leurs hauts-lieux. Vous prendrez possession du pays et l'habiterez.

 
DEUTERONOME

2.30-35 :  Et Yahweh notre Dieu, nous le livra si bien que nous le battîmes lui, ses fils et tout son peuple. Nous prîmes alors toutes ses villes et vouâmes à l'anathème toute cité avec les hommes, les femmes et les enfants, sans en laisser subsister un seul. Nous n'avons gardé pour nous que le bétail comme butin avec le butin des villes que nous avions prises.
 
7.16 : 
Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton Dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié, et tu ne serviras point leurs dieux, car ce serait un piège pour toi.

9.3 : 
Sache aujourd'hui que l'Éternel, ton Dieu, marchera lui-même devant toi comme un feu dévorant, c'est lui qui les détruira, qui les humiliera devant toi; et tu les chasseras, tu les feras périr promptement, comme l'Éternel te l'a dit.


13.12-16 : 
Tu frapperas les habitants de cette ville du tranchant de l'épée, vouant cette ville à l'anathème avec tout ce qu'elle renferme jusqu'à son bétail. Tu amasseras tout son butin sur la place et tu brûleras toute la ville et son butin comme un holocauste pour Yahweh.


21.10-14 : 
Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, si l'Éternel les livre entre tes mains, et que tu leur fasses des prisonniers, peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure, et auras-tu le désir de la prendre pour femme. Alors tu l'amèneras dans l'intérieur de ta maison. Elle se rasera la tête et se fera les ongles, elle quittera les vêtements qu'elle portait quand elle a été prise, elle demeurera dans ta maison, et elle pleurera son père et sa mère pendant un mois. Après cela, tu iras vers elle, tu l'auras en ta possession, et elle sera ta femme. Si elle cesse de te plaire, tu la laisseras aller où elle voudra, tu ne pourras pas la vendre pour de l'argent ni la traiter comme esclave, parce que tu l'auras humiliée.


21.18-21 : 
Si un homme a un fils indocile et rebelle, n'écoutant ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu'ils l'ont châtié, le père et la mère le prendront, et le mèneront vers les anciens de sa ville et à la porte du lieu qu'il habite. Ils diront aux anciens de sa ville: Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n'écoute pas notre voix, et qui se livre à des excès et à l'ivrognerie. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne.


22.5 : 
Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel, ton Dieu.


22.13-22 : 
Si un homme, qui a pris une femme et est allé vers elle, éprouve ensuite de l'aversion pour sa personne, s'il lui impute des choses criminelles et porte atteinte à sa réputation, en disant: J'ai pris cette femme, je me suis approché d'elle, et je ne l'ai pas trouvée vierge, alors le père et la mère de la jeune femme prendront les signes de sa virginité et les produiront devant les anciens de la ville, à la porte. Le père de la jeune femme dira aux anciens: J'ai donné ma fille pour femme à cet homme, et il l'a prise en aversion; il lui impute des choses criminelles, en disant: Je n'ai pas trouvé ta fille vierge. Or voici les signes de virginité de ma fille. Et ils déploieront son vêtement devant les anciens de la ville. Les anciens de la ville saisiront alors cet homme et le châtieront; et, parce qu'il a porté atteinte à la réputation d'une vierge d'Israël, ils le condamneront à une amende de cent sicles d'argent, qu'ils donneront au père de la jeune femme. Elle restera sa femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu'il vivra. Mais si le fait est vrai, si la jeune femme ne s'est point trouvée vierge, on fera sortir la jeune femme à l'entrée de la maison de son père; elle sera lapidée par les gens de la ville, et elle mourra, parce qu'elle a commis une infamie en Israël, en se prostituant dans la maison de son père. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.


22.23-29 : 
Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu'un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle, vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n'avoir pas crié dans la ville, et l'homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. Mais si c'est dans les champs que cet homme rencontre la jeune femme fiancée, lui fait violence et couche avec elle, l'homme qui aura couché avec elle sera seul puni de mort. Tu ne feras rien à la jeune fille; elle n'est pas coupable d'un crime digne de mort, car il en est de ce cas comme de celui où un homme se jette sur son prochain et lui ôte la vie. La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les champs, a pu crier sans qu'il y ait eu personne pour la secourir. Si un homme rencontre une jeune fille vierge non fiancée, lui fait violence et couche avec elle, et qu'on vienne à les surprendre, l'homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d'argent; et, parce qu'il l'a déshonorée, il la prendra pour femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu'il vivra.


23.1 : 
Celui dont les testicules ont été écrasés ou l'urètre coupé n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel. 

 
SAMUEL I

13.24 :  Celui qui ménage sa verge hait son fils, Mais celui qui l'aime cherche à le corriger.
 
22.15 :  La folie est attachée au cœur de l'enfant; La verge de la correction l'éloignera de lui.
 
23.12 : 
Ouvre ton cœur à l'instruction, Et tes oreilles aux paroles de la science. N'épargne pas la correction à l'enfant; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. En le frappant de la verge, Tu délivres son âme du séjour des morts.

ECCLESIASTE

7.26 :  Et j'ai trouvé plus amère que la mort, la femme,  dont le cœur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle.

ECCLESIASTIQUE - SIRACIDE

25.13-16 :  Toute blessure, sauf une blessure du cœur! toute méchanceté, sauf une méchanceté de femme! N’importe quelle affliction, sauf l’affliction causée par la haine, n’importe quelle vengeance, sauf la vengeance des ennemis! Rien n’est pire que le venin d’un serpent, ni colère pire qu’une colère de femme. J’aimerais mieux habiter avec un lion ou un dragon que d’habiter avec une femme mauvaise.
  25.17-18 :  La méchanceté d’une femme transforme son aspect, et son visage assombri lui donne l’air d’un ours. Son mari prend place au milieu de ses voisins et, malgré lui, gémit amèrement.

25.19 :  Toute malice n'est rien à coté de la malice d'une femme que le sort des pécheurs lui advienne!
 
25.20-21 :  Une montée de sable sous les pieds d’un vieil homme, telle est la femme bavarde pour un homme tranquille.
 
25.22-23 :  Qu’il s’attende à des éclats, des insolences et une grande honte, le mari que sa femme entretient. Cœur abattu, visage renfrogné et plaie de cœur, voilà l’œuvre d’une femme méchante. Mains inertes et genoux paralysés, voilà l’œuvre de celle qui ne rend pas heureux son mari.
 
25.24-26 : 
La femme est l’origine du péché et c’est à cause d’elle que tous nous mourrons.

26.7-8 :  Une femme méchante, c’est un joug de bœufs qui ballotte ; vouloir la prendre en main, c’est comme se saisir d’un scorpion. Une femme qui s’enivre est un sujet de grande indignation, elle ne pourra tenir cachée son ignominie.
 
26.9-12 :  L’inconduite d’une femme se lit dans ses regards effrontés et on la reconnaît à ses Oeillades. Méfie-toi bien d'une fille sans retenue, monte une garde renforcée de peur que, se sentant les coudées franches, elle découvre une occasion, et en tire profit. Garde-toi bien des regards effrontés et ne t'étonne point si elle faute à tes dépens. Comme un voyageur assoiffé elle ouvre la bouche et boit la première eau qu’elle trouve, elle s’offre à toutes les étreintes, à toute fornication, et à toutes les flèches ouvre son carquois.

26.13-18 :  Une femme silencieuse est un don du Seigneur, celle qui est bien élevée est sans prix.
 
26.19-27
Une femme à louer ne vaut pas qu’on crache dessus, mais une femme légitime est aussi solide qu’une tour.
Une femme impie est imposée à un transgresseur pour son malheur, mais une femme pieuse est donnée à l’homme qui craint le Seigneur.
Une femme sans pudeur prend plaisir à se déshonorer, une femme modeste est embarrassée même avec son mari.
Une femme entêtée n’est pas plus respectée qu’un chien, mais celle qui fuit la honte craint le Seigneur.
Une femme qui respecte son mari sera reconnue sage par tous, mais celle qui le méprise avec orgueil sera réputée mauvaise aux yeux de tous.
Heureux est l’homme qui a une femme bonne, car le nombre de ses jours sera doublé.

30.1-20
Qui aime son fils lui prodigue le fouet, plus tard ce fils sera sa consolation.
Un cheval mal dressé devient rétif, un enfant laissé à lui-même devient mal élevé.
Cajole ton enfant, il te terrorisera, joue avec lui, il te fera pleurer.
Ne ris pas avec lui, si tu ne veux pas pleurer avec lui, tu finirais par grincer des dents.
Ne lui laisse pas de liberté pendant sa jeunesse et ne ferme pas les yeux sur ses sottises.
Fais-lui courber l'échine pendant sa jeunesse, meurtris-lui les côtes tant qu'il est enfant, de crainte que, révolté, il ne te désobéisse et que tu n'en éprouves de la peine.
Elève ton fils et forme-le bien, pour ne pas avoir à endurer son insolence.

42.1-14 : 
Sans le savoir une fille cause à son père bien du souci; le tracas qu'elle lui donne l'empêche de dormir jeune, c'est la crainte qu'elle ne tarde à se marier, et, mariée, qu'elle ne soit prise en grippe.
Vierge, si elle se laissait séduire et devenait enceinte dans la maison paternelle! En puissance de mari, si elle faisait une faute, établie, si elle demeurait stérile!
Ta fille est indocile? Surveille-la bien, qu'elle n'aille pas faire de toi la risée de tes ennemis, la fable de la ville, l'objet des commérages, et te déshonorer aux yeux de tous. Devant qui que ce soit ne t'arrête pas à la beauté et ne t'assieds pas avec les femmes. Car du vêtement sort la teigne et de la femme une malice de femme. Mieux vaut la malice d'un homme que la bonté d'une femme une femme cause la honte et les reproches.

 ESAIE 
13.15-18 :  Tous ceux qu'on trouvera seront percés, Et tous ceux qu'on saisira tomberont par l'épée. Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, Leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées. De leurs arcs ils abattront les jeunes gens, Et ils seront sans pitié pour le fruit des entrailles: Leur oeil n'épargnera point les enfants.

EZECHIEL

9.4-7 :  L'Éternel lui dit: Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent. Et, à mes oreilles, il dit aux autres: Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre oeil soit sans pitié, et n'ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n'approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Il leur dit: Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis!... Sortez!... Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville.



Talmud, le meilleur du pire...

Les juifs ont le droit de copuler avec des enfants :

Les rabbins considèrent que 9 ans est l'age minimum à partir duquel on peut impunément avoir des rapports sexuels avec un enfant mâle : si quelqu'un sodomise un enfant moins âgé, aucune culpabilité n'est encourue.
Pour ce qui est des filles, il est dit que pour ne pas risquer de châtiment divin, le sodomite doit s'en prendre à celles de moins de 3 ans.
Le fait est qu'il ne sera pas puni par Dieu s'il sodomise un garçon de moins de 9 ans ou une fille de moins de 3 ans.
En outre, un enfant de moins de 9 (ou 3) ans qui se serait fait sodomiser n'est pas coupable du crime pédérastique alors que l'enfant qui est plus vieux que 9 (ou plus de 3) ans, qu'il soit sodomisé ou qu'il sodomise, est coupable.
Sanhedrin 54b :  Un juif peut avoir des rapports sexuels avec un enfant à condition que l’enfant ait moins de neuf ans.
Sanhédrin 59b :  Une relation sexuelle avec un garçon de moins de huit ans n’est pas de la fornication.
Yebamoth 60b :  Il y avait une ville sur la Terre d’Israël, où la légitimité d’un habitant était disputée, et Rabbi envoya Rabbi Ramanos qui mena une enquête. Rabbi Ramanos trouva dans cette ville la fille d’un prosélyte qui venait d'avoir trois ans et un jour (donc trop âgé d'un jour pour avoir des relations sexuelles) et qui était mariée à un prêtre, et Rabbi déclara : "Elle peut vivre avec ce prêtre". Ketouboth, 11a-11b :  Quand un homme adulte a des rapports avec une petite fille, ce n’est rien, car quand la fille a moins de trois ans, c’est comme si on lui mettait le doigt dans l’œil; mais quand un petit garçon a des rapports avec une femme adulte, c’est un cas équivalent à celui où une fille est pénétrée par un morceau de bois. Les larmes reviennent toujours dans les yeux, de même, la virginité d’une petite fille qui n’a pas encore trois ans revient toujours.

Abhodah Zarah 36b-37a :  Les rapports sexuels avec des païens pourraient causer une souillure par l’émission de leur sperme, un enfant israélite ne devait donc pas prendre l’habitude de commettre des actes de pédérastie avec ces animaux (les païens). À partir de neuf ans et un jour un enfant païen déclenche la souillure par l’émission de son sperme. Dès lors qu’il est capable de l’acte sexuel, il souille en répandant son sperme. Il faut donc en conclure qu’une petite fille païenne souille depuis l’âge de trois ans et un jour, attendu qu’elle est alors capable de participer à l’acte sexuel, elle peut donc parfaitement souiller par l’intermédiaire de ses humeurs vaginale. 

Sanhedrin 55b :  Une petite fille de trois ans et un jour peut être acquise en mariage par coït, en cas de mort de son mari et si elle a un rapport sexuel avec le frère de son mari, elle devient à lui. Une telle fille est considérée comme femme mariée, on peut se rendre coupable d’adultère à travers elle ; car elle peut souiller l’homme qui a des rapports sexuels avec elle, et celui-ci pourrait à son tour souiller ce sur quoi il se couche, comme un vêtement qu’on se passe.
Une variante de ce passage est : «Y a-t-il une chose qui soit permise à un Juif et qui soit interdite à un païen. Le rapport sexuel par les voies qui ne sont pas naturelles est permis à un Juif.» En considérant les deux en même temps, la dernière comme une illustration de la première, on apprend que la peine relative à la violation du commandement : « À sa femme oui, mais pas à la femme de son voisin » ne s’applique que pour les rapports naturels, mais pas pour les rapports qui ne sont pas naturels.

Yebamoth 12b :  Trois catégories de femmes peuvent avoir des rapports qui ne sont pas naturels (sodomie) avec leur mari. Une mineure, une femme enceinte et une nourrice. La mineure, agée entre onze ans et un jour et douze ans et un jour, parce qu’elle pourrait tomber enceinte et pourrait en mourir. Celles qui sont plus jeunes, ou celles qui sont plus vieilles, doivent avoir des relations sexuelles avec leurs maris de la manière habituelle.
Le juif est un être supérieur et le goy est un animal :

Ereget Rashi Erod 22, 30 :  Un Non-juif est comme un chien. Un chien mérite plus de respect qu'un non-juif.

Jalkut Rubeni Gadol 12b :  Les âmes des non-juifs proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs.

Kerithuth 6b :  Les juifs sont des humains, les Non-juifs des animaux.

Tosaphot, Jebamoth 94b :  Mangez en présence d'un non-juif c'est comme manger avec un chien.

Yebamoth 98a :  Tous les enfants des goyims sont des animaux

Les juifs peuvent voler les non-juifs :

Babha Bathra 54b :  La propriété d'un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.

Babha Kama 113a :  Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c'est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.

Babha Kama 113b :  Le nom de dieu n'est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.

Baba Mezia 24a :  si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre

Choschen Ham 183, 7 :  Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.

Abhodah Zarah 54a :  L'usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.

Lore Dea 157, 2 hagah :  si un juif a la possibilité de tromper un non-juif, il peut le faire.

Les juifs peuvent tuer les non-juifs :

Abhodah Zarah 4b :  vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

Abhodah Zarah 26b :  Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

Choschen Ham 425, 5 :  Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle
.
Hilkkoth X, 1 :  Il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.

Lore Dea 158, 1 :  En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d'une menace mortelle.
«Un Akum qui n'est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d'un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l'eau, à moins qu'il ne te promette de te donner de l'argent».

Makkoth 7b :  On est innocent du meurtre involontaire d'un Israélite, si l'intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était d'abattre un animal.

Peaschim 25a :  Il faut éviter l'aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.

Pesachim 49b :  Il est permit de décapiter les Goïm le jour de l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.

Sanhedrin 57a :  si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu'un juif vole d'un non-juif, il peut le garder.

Sanhedrin 58b :  Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c'est comme frapper dieu.

Sanhedrin 59a :  Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Israël 177b :  Si un juif tue un Non-juif, ce n'est pas un péché.

Zohar I, 25a :  Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Zohar II, 43a :  L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.

Les non-juifs sont impurs :

Abhodah Zarah 35b :  toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.

Lore Dea 198, 48 :  Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.

Zohar I, 131a :  Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur

Deutéronome 7:16 :  Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.

Choschen Ham 26, 1 :  Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.

Chullin 91b :  Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.

Sanhédrin 52b :  L'adultère n'est pas défendu avec la femme d'un Goyim (non-juif), parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton prochain", et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.

Abhodah Zorah 26b :  Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d'un puits, et oubliés.

Choschen Ham 156, 5 :  Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.

Choschen Ham 386, 10 :  Celui qui voudrait avouer les secrets d'Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu'il ne leur dise quoi que ce soit.

Choschen Ham 388, 15 :  Il faut tuer ceux qui donneraient l'argent des Israélites à des Non-juifs.

Eben Haezar 44, 8 :  Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.

Hilkhoth X, 6 :  On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.

Lore Dea 81, 7 :  Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Lore Dea 120, 1 :  La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.

Lore Dea 147, 5 :  Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.

Lore Dea 148, 12 :  On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.

Lore Dea 151, 14 :  Il est interdit de concourir à la gloire d'un Non-juif.

Lore Dea 151, 11 :  Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l'amitié.

Lore Dea 154, 2 :  Il est interdit d'enseigner un métier à un Non-juif.

Lore Dea 159, 1 :  Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l'argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n'ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd'hui, ce droit est accordé dans n'importe quelle circonstance.

Moed Kattan 17a :  si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s'adonner au mal.

Sanhedrin 57a :  un juif n'est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.

Shabbath 116a :  Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs

Zohar I, 160a :  Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

Talmud, Zohar II, 19a :  La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts.

Articles les plus consultés